Les Micro-forêts

Catherine VASSEUR

Je connais Pornic depuis plus de 30 ans : ce fut un coup de cœur et une évidence.

Depuis, nous avons fait le choix de venir vivre à Pornic : nous souhaitions habiter dans une ville à taille humaine, qui conjugue le côté mer et le côté campagne, avec un patrimoine architectural riche.

Je suis passionnée par l’histoire de Pornic, par l’environnement important pour notre cadre de vie et notre planète.

J’ai souhaité candidater à ce projet de budget participatif, car il me paraît indispensable et important pour notre démocratie locale que les citoyens contribuent à la vie de leur ville, via des projets concrets, durables et d’intérêt général

Inspiré de la méthode d’Akira Miyawaki, botaniste japonais, le projet consiste à mettre en place une série de mesures qui favorisent l’émergence d’une végétation locale, adaptée au terrain où elle est plantée.

Ce projet doit se faire sur une surface de 100 m2 au minimum.

Les principales caractéristiques de la méthode sont les suivantes :

  1. Choisir un lieu ; Faire un plan de conception ;
  2. Etudier son sol avec une attention particulière et préparer le terrain sur toute la zone choisie ;
  3. Sélectionner les plants adaptés : identifier les espèces faisant partie de la  végétation potentielle naturelle du lieu ;
  4. Planter de manière dense des arbres (3 arbres/m²) par strate (arbustive, arborescente, canopée) ; paillage ;
  5. Suivre et entretenir : pendant les 2 à 3 années suivant la plantation, puis la forêt vit sans intervention humaine, de manière autonome.

  1. Lutter contre le réchauffement climatique et ses conséquences ;
  2. Favoriser/créer de la biodiversité ;
  3. Sensibiliser (outil pédagogique) ;
  4. Créer  du lien social et trans-générationnel ;
  5. Réduire les frais d’entretien des espaces verts et produire de la nourriture.

Pour un budget de 70.000 Euros, il est possible de faire 2.300 m2 de micro-forêts sur le territoire de Pornic.

Selon l’association Boomforest : pour 100 m2 coût total = 3.000 Euros soit 30 euros du m2 Cela peut varier en fonction de l’état du terrain.

Exemple de budget d’un projet de plantation de mini-forêt avec la méthode Miyawaki :

Valable pour chaque projet mis en place :

Bien entendu, cela se fait avec les moyens du service technique de la collectivité, et des bénévoles pour planter, et ce afin de réduire les coûts et de faire participer les citoyens.

Ressource utile

13 commentaires

Joseph Lucas

Bravo pour cette belle initiative....je préfère la nature au bétonnage.... Soyons tous des colibris...

Joseph Lucas

Très belle initiative....je préfère la nature au bétonnage... "Et même si pris isolément nos actes semble dérisoires., c'est grâce à la somme des colibris que les choses changent "(morale de la légende du colibris)...alors soyons des colibris🙏❤

Elisabeth Lozach

très bon projet qui répond aux inquiétudes concernant l'avenir de nos villes, notre région et à grande échelle notre planète et qui peut sensibiliser et intêresser toutes les générations de Pornic

NADINE LECORPS

Très bonne idée ces micro-forêts. Il faut reboiser ....mais il y a encore et toujours beaucoup trop de haies qui disparaissent partout au détriment de la biodiversité.

nadine

Quand on voit tous les arbres sacrifiés pour la construction et le bétonnage, cette idée de micro-forêts me semble très réconfortante, et je vote absolument pour !

geraldine louque

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/foret-mini-forets-solution-rechauffement-climatique-94652/

Sylvie

Bravo pour le projet Micro-forêts ! Un projet global qui prend racine dans le local.

geraldine louque

Je vote pour les micro-forets. Il est grand temps d'agir contre le réchauffement climatique et la montée des eaux ! les efforts de tous sont indispensables.

Louque Géraldine

Je vote pour les micro-forets, il est grand temps d'agir contre le réchauffement climatique et la montée des eaux ! les efforts de tous sont indispensables.

Marcel GAUDIN

Projet qui me semble le plus important dans le contexte actuel. Bravo pour cette idée

CS

Bonjour, J'ai voté pour votre projet. Augmenter la surface boisée de Pornic est une riche idée. Prévoir des sanisettes pour chiens, pour que ces espaces soient des lieux agréables de promenades familiales. Bonne journée.

Chantal Guichaoua

Epatant Cela répond tout à fait à nos inquiétudes biodiversité et climat. On se sent si impuissant. bravo

SANDRA AUDRAN

Bravo pour cette très belle idée de micro-forêts Madame Vasseur. Le reboisement est plus que nécessaire pour la planète et utiliser les petits espaces verts des villes pour reboiser est pertinent même si votre projet est "une goutte d'eau dans l'océan" comme nous le démontre la légende du colibri :… Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.